définitif


définitif

définitif, ive [ definitif, iv ] adj.
XIIe; lat. definitivus, de definire définir
1Qui est fixé une fois pour toutes; qui ne change plus. déterminé, 1. fixe, irrémédiable, irrévocable. Les résultats définitifs d'un examen. Édition définitive d'une œuvre. Sa résolution, leur séparation est définitive. Par ext. Qui résout totalement un problème. On a publié un article définitif sur cette question.
Subst. m. Le définitif : ce qui ne sera plus changé. Faire du définitif.
2Loc. adv. EN DÉFINITIVE : après tout, tout bien considéré, en dernière analyse. ⇒ décidément, définitivement, finalement (cf. Au bout du compte, en fin de compte, tout compte fait). En définitive, ils ont préféré rester. « Créer, en définitive, est la seule joie digne de l'homme » (Duhamel).
⊗ CONTR. Momentané, provisoire, temporaire.

définitif nom masculin Ce qui est définitif : Sortir du provisoire pour faire du définitif.définitif, définitive adjectif (latin definitivus) Qui termine une affaire, qu'on ne doit plus modifier, qui est fixé une fois pour toutes ; irrévocable : Un refus définitif. Qui donne une solution décisive, qui met un point final à quelque chose : Un ouvrage définitif sur une question.définitif, définitive (citations) adjectif (latin definitivus) Raoul Pouchon, dit Ponchon La Roche-sur-Yon 1848-Paris 1937 N'essayez pas de dire des choses définitives. D'abord vous ne sauriez pas, et puis, ensuite, il n'y a rien de définitif. Gazette, Des mots, des mots Le Courrier françaisdéfinitif, définitive (synonymes) adjectif (latin definitivus) Qui termine une affaire, qu'on ne doit plus modifier, qui...
Synonymes :
- irrémédiable
- irrévocable
Contraires :
- momentané
- précaire
Qui donne une solution décisive, qui met un point final...
Synonymes :
- décisif
Contraires :

définitif, ive
adj. Qui ne peut plus, ne doit plus être modifié. Version définitive d'une oeuvre.
Vous en parlez en des termes bien définitifs, catégoriques, excessifs.
|| n. m. Le définitif et le provisoire.
Fam. Cet achat, c'est du définitif.
|| Loc. adv. En définitive: en conclusion, en dernière analyse. En définitive, je crois qu'il a raison.

⇒DÉFINITIF, IVE, adj.
A.— [On parlant d'une pers. ou d'un inanimé] Qui est fixé une fois pour toutes, qui ne change pas. Synon. déterminé, irrévocable, durable; anton. provisoire. Rien de durable, de définitif, rien « d'absolu » (GIDE, Journal, 1929, p. 947) :
1. Ceci peut aider les étrangers à comprendre combien en France le provisoire est définitif : sur mille syndics provisoires, il n'en est pas cinq qui deviennent définitifs.
BALZAC, César Birotteau, 1837, p. 360.
2. ... l'ordre divin n'étant que l'adaptation définitive et par conséquent morte d'un homme définitif à un monde définitif.
FAURE, L'Esprit des formes, 1927, p. 140.
Emploi subst. L'optimisme des Yankees : ils ne croient pas au définitif (MORAND, Eau sous ponts, 1954, p. 165) :
3. Cette destinée, la vraie, commence pour l'homme à la première marche de l'intérieur du tombeau. Alors il lui apparaît quelque chose, et il commence à distinguer le définitif. Le définitif, songez à ce mot. Les vivants voient l'infini; le définitif ne se laisse voir qu'aux morts.
HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, p. 135.
SYNT. Abandon, avènement, congé, départ, ordre, retour, texte, triomphe définitif; constitution, défaite, direction, édition, façon, forme, formule, installation, libération, paix, rédaction, réponse, rupture, séparation, version, victoire définitive.
Rem. On rencontre ds la docum. l'emploi adv. Ils se buteraient définitif (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 342).
B.— [En parlant d'une décision] Qui met fin à une situation en suspens, de manière que la question soit considérée comme réglée. Parti, résultat définitif; décision, résolution définitive. Scrutin définitif, qui décidera entre M. Mairobert et le gouvernement (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 118). Ses verdicts étaient définitifs et ne comportaient pas d'appel (GIDE, Et nunc manet, 1951, p. 1143) :
4. Ils ne sont point conséquents, ces catholiques qui regardent la misérable épreuve de cette vie comme définitive, puisqu'ils admettent un purgatoire où l'on pleure, où l'on se repent, où l'on prie.
SAND, Histoire de ma vie, t. 4, 1855, p. 421.
DR. Jugement définitif. Jugement qui décide sur le fond. Le jugement définitif sera prononcé publiquement (Code civil, 1804, art. 258, p. 48).
Loc. adv. fig. (p. ell. de sentence). En définitive. Tout bien considéré, en conclusion. Ces phrases bien mijotées, qu'en définitive je ne dis jamais (DUHAMEL, Confess. min., 1920, p. 13) :
5. Reconnaître les sources d'un écrivain n'est en définitive et par définition que reconnaître tout ce qu'Il n'est pas.
GUÉHENNO, Jean-Jacques, Roman et vérité, 1950, p. 75.
Rem. Bien que plusieurs dict. la signalent hors d'usage (LITTRÉ, HANSE 1949, THOMAS, 1956, COLIN 1971, DUPRÉ 1972), on rencontre chez plusieurs auteurs du XIXe et XXe s. la loc. adv. synon. en définitif (p. ell. de jugement). « L'effervescence » merveilleuse dont l'Émile, le Contrat social, la Nouvelle Héloïse furent en définitif le produit (GUÉHENNO, op. cit., p. 143).
Prononc. et Orth. :[definitif], fém. [-i:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. a) XIIIe s. adj. sentence definitive (Menestrel Reims, 239 ds T.-L.); b) ca 1450 subst. di ffinitive « conclusion » (Myst. Vieil. Testament, éd. J. de Rothschild, 41, 40620), forme attestée jusqu'au XVIe s. (Songe creux, 13, V ds IGLF); 1562 definitive (MAURICE SCÈVE, Microcosme, L. II, pp. 58-59 ds HUG.) — av. 1602 (Fauchet, ibid.); c) 1474 loc. adv. en de ffinitive (Escript et reprinse pour l'ospital saint Eluthere, chir., S. Brice, A. Tournai ds GDF. Compl.); d) 1862 subst. définitif « ce qui est définitif », supra ex. 3. Empr. au lat. definitivus class. « relatif à la définition », b. lat. « fixé, décisif », dér. de definire (définir). Fréq. abs. littér. :2 247. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 554, b) 2 627; XXe s. : a) 3 738, b) 4 573. Bbg. GOHIN 1903, p. 230, 321.

définitif, ive [definitif, iv] adj.
ÉTYM. XIIe; lat. definitivus « de la définition » en lat. class., et en bas lat. « limité, défini », du supin de definire. → Définir.
1 Qui est fixé de manière qu'il n'y ait plus à revenir sur la chose. Déterminé, fixe, invariable, irrémédiable, irrévocable. || Succès définitif. Décisif. || Les résultats définitifs d'un examen. || Édition définitive d'une œuvre. || Être nommé à un poste à titre définitif. || Sa résolution est définitive. || Leur séparation est définitive, c'est un fait accompli (→ Brouille, cit. 1; cicatrice, cit. 5). Irréparable.
1 Ce n'est jamais qu'à cause d'un état d'esprit qui n'est pas destiné à durer qu'on prend des résolutions définitives.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. III, p. 188.
2 Cette opinion, chez sa mère et chez les bourgeoises de son entourage, était définitive et entière.
Valery Larbaud, Fermina Marquez, IX, p. 74.
Dr. || Jugement définitif, qui statue sur le fond.
Par ext. Qui résout totalement un problème. || On a publié un article définitif sur cette question.
N. m. Fam. || Le définitif : ce qui ne sera plus changé (par oppos. à provisoire). || Faire du définitif.
2 Loc. adv. En définitive : après tout, tout bien considéré. Après (après tout), décidément, définitivement, finalement; → En dernière analyse, au bout du compte, tout compte fait; en un mot, pour conclure, pour finir, pour terminer. || En définitive, il ne viendra pas. || Que choisissez-vous en définitive ?
3 Ces énormes batailles de Napoléon sont au-delà de la gloire; l'œil ne peut embrasser ces champs de carnage qui, en définitive, n'amènent aucun résultat proportionné à leurs calamités.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 175.
4 Créer, en définitive, est la seule joie digne de l'homme et cette joie coûte beaucoup de peine.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, III, t. II, p. 88.
CONTR. (Du 1.) Momentané, provisoire. — (De en définitive) Commencer (pour commencer), momentanément, provisoirement.
DÉR. Définitivement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • définitif — définitif, ive (dé fi ni tif, ti v ) adj. 1°   Qui termine une chose, une affaire. Règlement, résultat définitif. 2°   Terme de palais. Jugement définitif, jugement qui statue sur le fond, soit par défaut soit contradictoirement, par opposition à …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • définitif — DÉFINITIF, IVE. adj. Qui décide, qui juge le fond d un procès. Il n est guère d usage qu en ces sortes de phrases: Arrêt définitif. Sentence définitive. Jugement définitif. En définitive. adv. Terme de Palais. Par Jugement définitif. Il a gagné… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • definitif — Definitif, [definit]ive. adj. Qui decide, qui juge le fond du procés. Arrest definitif. sentence definitive. En definitive. adverb. Par jugement definitif. Il a gagné son affaire en definitive …   Dictionnaire de l'Académie française

  • definitif — Definitif, Definitiuus …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉFINITIF — IVE. adj. Qui termine une chose, une affaire, de manière qu on n y devra plus revenir. Traité définitif. Règlement définitif. Résultat définitif. Résolution définitive.   Il se dit particulièrement, en Procédure par opposition à Préparatoire, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉFINITIF, IVE — adj. Qui est réglé, fixé de manière qu’on n’y devra plus revenir. Traité définitif. Règlement définitif. Résultat définitif. Résolution définitive. EN DÉFINITIVE loc. adv. En dernier résultat, décidément. En définitive, que voulez vous? que… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Brouillard Definitif (label) — Brouillard Définitif Filiale de Label indépendant Fondé en 2007 Fondateur Statut Associatif Maison de disqu …   Wikipédia en Français

  • Brouillard Définitif (label) — Brouillard Définitif Filiale de Label indépendant Fondé en 2007 Fondateur Statut Associatif Maison de disqu …   Wikipédia en Français

  • Non définitif — ! Non définitif ! (Not final !) est une nouvelle de science fiction écrite par Isaac Asimov en 1941. Elle fut publiée dans un premier temps dans Astounding Science Fiction, puis dans le recueil de nouvelles Chrono minets. Résumé Ce qui… …   Wikipédia en Français

  • Non définitif! — Non définitif ! Non définitif ! (Not final !) est une nouvelle de science fiction écrite par Isaac Asimov en 1941. Elle fut publiée dans un premier temps dans Astounding Science Fiction, puis dans le recueil de nouvelles Chrono minets.… …   Wikipédia en Français